« Des Poils et des Os #12… »

Mais il n’était pas question de revenir en arrière. J’étais là, au cœur de la folie moderne, et mon destin était d’y demeurer jusqu’à la fin de mes jours.

L’homme qui savait la langue des serpents – Andrus Kivirähk

See you soon space cow boy !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *