« Des poils et des Os… #11 »

Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : ‘Parce que c’était lui, parce que c’était moi’

Montaigne

Donc, de mon point de vue, le Véritable Amour se présente comme une fédération de deux autonomies égales en droits qui, au lieu de s’anéantir, se complètent et se développent l’une l’autre.

L’autre voie après l’aristonomie – T2 trilogie – Boris Akounine

See you soon space cow-boy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *