« L’histoire de la baignoire »

Pour avoir cette baignoire, j’ai menacée l’agence immobilière: « c’mon mien tavu tu le donne à personne d’autres sinon je te casse les rotules » (Pétain faut que je note ça, Ça me donne une idée de strip!)

En fait c’était pas gagné pour avoir l’appartement dans lequel je vis actuellement.

Lorsque tu est seule, sans enfants – Yoshie et Poulpy ne comptent pas, ils font peur aux agences immobilières : va savoir ? – en région parisienne, ce n’est pas si évident. Même si tu gagne trois fois le montant du loyer, – on sait que c’est parfaitement illégal, mais la demande créée l’offre, on referas pas le monde ! je te vois râler derrière ton écran là ! –

Donc évidemment, ce fût le coup de foudre tout de suite lors de la visite,

– Chacun ses priorités – 

Et c’est assez rare de ma part, je suis assez difficile concernant les murs. – C’est d’avoir vécu 7 ans dans des trous à rats ça –Imaginez donc ma déception lorsque l’agence, une semaine plus tard a estimé qu’un couple serait sûrement mieux dans MES murs. – Soit, je ne peux pas me battre (ou les battre… c’pas très légal y paraît, puis je les connait pas!) –

Ce couple a du sentir le danger, – où les ondes négatives qui les maudissaient chaque jours – car l’agence de me rappeler quelques semaines plus tard : -« Si vous êtes toujours intéressée Miss Pumpkine, le couple s’est désisté… »

Il a pas fallu me le dire deux fois.

See you soon space cow boy !

2 réponses sur “« L’histoire de la baignoire »”

    1. Perso, je dirais pas facile de chanter tout cours, mais c’est le côté crécelle qui parle 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *