« Let it Snow !… »

Bon vous avez tous – ou presque tous – vécu le 01 décembre dernier sous la neige. J’ai beau être un robot froid et calculateur, je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir une petite -toute petite hein- émotion.

Parce que de la neige en mars, c’est pas naturel bwordel !

Parce que c’était le moment ? Parce qu’il faisait froid ? Parce qu’il fallait que je rentre goûter cette superbe cuvée patientant docilement dans mon cabas ? … Je crois que c’est parce qu’en un an j’ai retrouvée un chemin que j’avais perdue. Celui de mon enfance.

Je me suis retrouvée sous cette neige mon cabas plein d’alcool et de légumes – festif, les légumes, on ne se refait pas ! – un sourire béat sur le visage.

ça m’a rappelée un souvenir…

Je me réveille ce matin, c’est bientôt Noël, je le sais parce que le sapin est décoré depuis plusieurs jours déjà.

J’ai trois grands frères, l’un d’entre-eux est rentré durant les vacances. Ce matin, le jardin est tout blanc, une épaisse couche de neige a recouvert les pins, les cyprès, et toutes surfaces qu’a atteint cette poudreuse. L’on ne distingue plus les frontières de la terrasse de graviers et le muret qui la sépare de l’étendue de terrain herbeux.

Et je n’ai qu’une envie : C’est de sortir !

Mon grand frère m’enfonce un bonnet jusqu’aux oreilles, pendant que je mets mes gants spéciaux ‘moments mémorables en montagnes’ qui n’ont servis que deux fois en tout et pour tout. – On n’est pas à la montagne! –

Je trépigne d’impatience, la première fois que je vois de la neige, je veux m’y rouler !

Ça fait un peu mal sur le visage, c’est étrange que quelque chose d’aussi froid puisse… Brûler ?

Mon frère m’envoie une boule de neige en plein visage, après avoir chouinée cinq bonnes minutes pour cet affront, je m’accroupis afin de créer la plus grosse boule de neige qui n’a jamais été faite et lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais je suis une cible facile, ainsi immobile…

Je suis trop petite, je me transforme en bonhomme de neige, je finis par me lasser de ce jeu que je perds d’avance, lui demandant si l’on peut faire un bonhomme de neige, et pas à partir de moi !

Je souhaite que Nina soit avec nous, afin de lui atteler une luge… Nina c’est la chienne de la famille, accessoirement, c’est un Husky, elle est en balade avec mon autre grand frère.

Mais quand-même, je préférerais de la neige en été….. Il fait trop froid…

See you soon space cowboy !

Je ne pouvais pas m’empêcher pour la blague de mettre « la reine des neiges », – heureusement re-visité – même si je déteste – Oui, c’est un grand mot – ce que Disney veut nous en vendre.

– La reine des neiges, c’est pas une gentille truffe un peu tarte (Tarte, Truffe, Tu l’a là hein ?) qui se sent seule au monde parce qu’elle a les pouvoirs de Tornade. Merde ! –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *