« Des poils et des Os… #5 »

Quand y’a un doute, c’est qu’il n’y en a pas.

Rouge – 2017

C’est un peu comme du Magritte, cette phrase.

Si tu commence à te poser une question, il se peut en effet que tu sois déjà dans une certaine réalité.

Tu ne te poserais pas la question sinon. C’est un peu comme si tu avais un panier de fruits devant toi, des pommes au hasard. Des pommes jaunes, et au milieu une pomme rouge.

Bon. Tu ne vois le panier qu’une demie seconde, et tu te dis – « mmmh, je crois qu’il y avait une pomme rouge dans le lot »

S’il n’y avait pas de pomme rouge dans le panier, te poserais tu la question ?

Je laisse ça là, ça marche avec les pommes, mais en vrai : ça marche avec beaucoup, beaucoup de choses dans la vie.

See you soon space cow boy !

4 réponses sur “« Des poils et des Os… #5 »”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *