« Astronomia… »

Mes premiers questionnements existentiels…

Je me souviens de la balancelle sur la terrasse.

Des gravillons composant cette dernière.

C’est une nuit d’été sèche, comme seul le sud en détient le secret.

Seul les hululements d’un hibou dans un des arbres avoisinant perturbe le silence, lourd comme l’air.

Ma mère se balance doucement en lisant un livre, pendant que je joue accroupie à faire passer le sable entre mes doigts pour ne retenir que le gravier dans mes petites paumes.

– l’ennui –

« Tu as vu ? »

Dans sa voix, une indicible urgence, comme si elle avait oubliée d’éteindre le feu de la gazinière et que la casserole serait en train de déborder.

Je la regarde. Son doigt pointe le ciel.

Je ne sais pas de quoi elle me parle et je ne vois rien que des milliers de petits points paraissant scintiller.

« l’étoile filante ! »

Au moment ou elle le dit, une seconde étoile traverse le ciel.

– Une indicible émotion est en train de naître en moi –

Le gravier que j’avais garder dans ma main, tombe à mes pieds.

C’était ma première étoile filante, ce spectacle me suivra des années durant.

See you soon SpaceCowbow Dreamer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *